Algérie

Responsables : Jean-Jacques JAEGER, Mouloud BENAMMI et Vincent LAZZARI

 

Les recherches effectuées sur le terrain devraient permettre d’augmenter significativement la connaissance des faunes miocène terminal d’Algérie et d’apporter de nouvelles précisions quand à leur datation.

Les nouvelles faunes étudiées permettront d’établir la composition précise des communautés de mammifères au Miocène terminal. Les informations paléoenvironnementales pourront être déduites des données autoécologiques, des données synécologiques et de la structuration même de la communauté. A partir de ces données, il sera possible de comparer en détail les communautés concernées et de comparer les paléoenvironnements respectifs (et leur évolution dans le temps). Ces données permettront d’estimer les probabilités de découvrir d’autres hominidés en Afrique du Nord.

 

Informations supplémentaires