Kenya

Responsable : Stéphane DUCROCQ

 

L’histoire évolutive et environnementale de l’Afrique de l’Est est quasiment inconnue pendant l’Oligocène supérieur.

La faune de Lokone Hill (NW Kenya) est caractérisée par sa diversité plus importante que celle des quelques autres communautés de mammifères contemporaines connues en Afrique (Ethiopie, Tanzanie) et représente donc une nouvelle fenêtre sur l’histoire évolutive des mammifères en Afrique de l’Est.

Lors de notre dernières mission, plusieurs ordres de vertébrés (crocodiles, tortues, poissons, rongeurs, créodontes, anthracothères, hyracoïdes, proboscidiens, insectivores) ont été identifiés, dont certains sont inédits. Ces restes fossiles permettront de préciser l’âge de la faune et d’en établir un spectre faunique précis, ce qui conduira à une meilleure compréhension de l’histoire évolutive de plusieurs groupes de mammifères actuels (par exemple la transition entre primates pré-hominoïdes et hominoïdes, le rôle de certains ongulés fossiles dans l’origine des hippopotames).

A terme, ces résultats documenteront l’histoire paléogéographique de l’Afrique de l’Est et ses relations avec la dynamique des échanges fauniques avant les grandes phases de migrations qui se sont produites entre l’Eurasie et l’Afrique il y a environ 22 millions d’années.

Informations supplémentaires